jeudi 19 décembre 2013

La Tâche

Philip Roth


J'ai aimé... passionnément

Quel auteur! Quelle écriture!
Ce livre se lit à une vitesse folle, on s'y croirait complètement. La plume de Philip Roth est fabuleuse. Il nous embarque dans son histoire et on ne nous lâche plus. J'ai adoré les personnages, leurs histoires, la vision de l'éducation élitiste française qu'il dépeint. Tout y est parfait, à sa place, juste.
Le narrateur, Nathan Zukermann, nous raconte l'histoire de son ami, Coleman Silk, blanc, retraité plus tôt qu'il n'aurait souhaité du poste de doyen de l'université d'Athena. Coleman a du démissionner quelques années auparavant car il a demandé aux élèves de son amphi si les absents, toujours les mêmes depuis déjà quelques semaines, étaient des "spectres" ou s'ils existaient vraiment. Or "spectre" ou "spook" en anglais a deux sens : un fantôme ou un noir mais de façon très péjorative.
Il est immédiatement attaqué par ces étudiants absents qui crient au racisme. Sa femme Iris ne s'en remettra pas et mourra un an plus tard.
Il se console donc avec une noire de 30 ans sa cadette, Faunia.
Un jour, il reçoit par la poste une lettre anonyme lui apprenant qu'il est de notoriété commune qu'il se tape une négresse illettrée et que tout le monde trouve ça dégoutant.
Grâce à La Tâche, on se ballade dans l'Amérique du Vietnam, de l'après Vietnam et dans cette Amérique profonde et pétrie de ses origines racistes.
Ce livre est une merveille...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire